Santé visuelle

La vue est une fonction essentielle pour les activités quotidiennes. Il est donc primordial de la protéger et de la soigner en fonction de son âge, de son mode de vie et de ses loisirs. Nous sommes opticiens experts en vision et nous vous offrons tous nos conseils nous répondons à vos questions. Au besoin nous vous aidons à prendre rendez vous chez l’oculiste.
N’hésitez pas à nous rendre visite. Nous pourrons ainsi, avec vous, déterminer vos besoins et vos envies pour vous proposer une offre sur mesure, en respectant votre budget et votre amétropie.

 

LES AMETHROPIES

L’amétropie est un troubles de la réfraction secondaire ; un trouble dû à une mauvaise mise au point de l’image sur la rétine. C’est à dire que l’image d’un object se forme en dehors du plan rétinien. L’individu a alors besoin d’un équipement optique pour voir net de loin et/ou de près. Un doute une question contactez nous.

La Myopie

La myopie est un trouble de la réfraction. Où l’œil myope est un œil considéré comme géométriquement trop “long” ou/et trop puissant (surtout pour les myopies étudiantines). Donc, quand une personne myope fixe un objet éloigné, l’image se projette devant la rétine au lieu de se projetter au niveau de la macula (centre de la rétine). La vision de loin est alors floue. Une personne myope voit flou de loin, mais voit bien de près. Un doute, une question contactez nous.

Astigmatie

Un œil astigmate est un œil, dans la majorité des cas, dont la cornée, surface avant de l’œil, a une courbure torique dite en forme de “ballon de rugby”. La cornée est alors plus ovale que ronde et l’image se forme avant ou après la rétine et est déformée. Elle entraîne alors une vision globale moins nette aussi bien de prés que de loin.Un doute, une question contactez nous.

Hypermétropie

L’hypermétropie est due à un œil trop court ou à la courbure de la cornée qui est trop plate. Les rayons lumineux sont donc déviés et l’image se forme en arrière de la rétine, par conséquent. L’hypermétrope a alors des difficultés pour voir de près et pour lire, mais il voit bien de loin.Un doute, une question contactez nous.

Presbytie

La presbytie est due à la diminution naturelle de la capacité d’accommodation du cristallin lors de la lecture. C’est donc la perte de l’ajustement entre la vision de loin et la vision de près. La mise au point pour la lecture et la vision de près ne se fait plus correctement. L’image d’un objet proche ne peut plus se faire sur la rétine et la distance à laquelle les yeux lisaient avec netteté augmente. D’où l’apparition d’une vision floue de près mais une bonne vision de loin. Un doute, une question contactez nous.

LES PATHOLOGIES DE L’OEIL

Glaucome

Le glaucome est une maladie qui entraîne une atteinte du nerf optique. La pression, à l’intérieur de l’œil, augmente et, par conséquent, compresse le nerf optique (qui envoie les informations visuelles au cerveau). Entraînant, une diminution du champ de vision. Dans les pays les moins développés, si la personne malade n’est pas soignée, le glaucome peut être une cause de la cécité.

La DMLA

La DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie de la rétine. C’est plus exactement un vieillissement trop rapide de la macula (partie centrale de la rétine). On parle de maladie évolutive puisqu’elle peut conduire à une perte de la vision centrale (assurée par la macula) sans pour autant toucher la vision périphérique.

Les pathologies de la cornée

Il existe différents types de pathologies, la cornée étant une fine membrane, très fragile, elle est donc plus susceptible d’être touchée. On recense, dans les principales pathologies, celles liées a des infections : à des virus, des bactéries ou des champignons. Celles liées à certains traumatismes : mécaniques, chimiques, thermiques ou UV. Ou d’autres pathologies comme la kératocône : maladie de la cornée qui amène à un amincissement et une déformation de la cornée. Mais encore de maladies de l’endothélium cornéen : œdèmes cornéens.

Les autres pathologies de l’œil

Il existe aussi d’autres pathologies indépendantes de la cornée et qui touchent l’œil en général. On connaît par exemple, la conjonctivite (œil rouge, qui pleure et qui démange), le chalazion et l’orgelet. A la différence de l’orgelet qui est une infection des cils ou des glandes sébacées aux racines des cils, le chalazion est une boule rouge qui se développe dans l’épaisseur de la paupière.). Nous pouvons aussi avoir la cataracte (infection due au développement d’une ou de plusieurs opacités sur le cristallin).

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.